Le ministère

MEGA : Faire de l’égalité entre hommes et femmes une réalité

Le gouvernement entier s’engage à promouvoir l‘égalité des femmes et des hommes dans tous les domaines et à tous les niveaux de la société. Il est guidé dans cette démarche par le ministère de l’Égalité des chances (MEGA).

Pour donner un fil rouge aux efforts entamés par les différents ministères, le MEGA a élaboré le "Plan d’Égalité 2015-2018" qui évalue les lacunes éventuelles et objectifs à atteindre au niveau de l’égalité des chances entre femmes et hommes dans le secteur public. Il va de soi que la réalisation des objectifs politiques en cette matière est une responsabilité à la fois collective et transversale qui concerne tous les membres du gouvernement.

La sensibilisation du grand public par rapport aux conséquences d’une représentation déséquilibrée, voire discriminante des hommes et des femmes est un pilier essentiel du travail du MEGA. De nombreuses campagnes ont vu le jour depuis la création du ministère en 1995 (nommé "ministère de la promotion féminine" à l’époque). Ces campagnes abordent, des thèmes spécifiques autour de l’égalité des femmes et des hommes, qui nous concernent tous. Un exemple récurrent est la déconstruction des stéréotypes et des rôles attribués traditionnellement aux deux sexes.

Le MEGA encourage des mesures concrètes pour promouvoir et parvenir à une égalité des femmes et des hommes dans la prise de décision économique et politique ainsi que dans l’emploi (dans le secteur privé aussi bien que dans le secteur public). Le programme des "actions positives " permet aux entités participantes d’améliorer l’égalité entre les femmes et les hommes au sein de leur entreprise / administration et récompense les bonnes pratiques.

Dans le secteur public étatique, à ce jour, plus de 120 délégués à l’égalité sont répertoriés. Leur rôle principal est de défendre les besoins spécifiques des collaborateurs masculins et féminins. Le MEGA s’occupe de la coordination du réseau des délégué(e)s à l’égalité et organise des réunions ainsi que des formations régulières qui sont réservées exclusivement à la Fonction publique.

Malheureusement, la violence domestique, la prostitution involontaire et la traite des êtres humains constituent des problèmes sociaux qui ne s’arrêtent pas à la frontière luxembourgeoise. C’est pourquoi le MEGA s’engage à porter l’attention à ces sujets pour ainsi susciter une prise de conscience de la thématique. Allant bien au-delà de la sensibilisation, le MEGA se charge de l’amélioration de la situation dans notre société. Pour ce faire, il est conventionné avec un bon nombre de services et de structures œuvrant sur le terrain pour assurer la protection des victimes et la responsabilisation des auteurs de ces formes de violence.

Dernière mise à jour